Catégories
Iles-de-la-Madeleine Québec Voyage

Jour 1 CTMA Vacancier vers les Îles

À moins d’avis contraire, et pour facilité la lecture, quand je parle des Iles, ce sont celles de la Madeleine…

Quand nous avons décidé de nous rendre aux Iles-de-la -Madeleine, c’était dans une période plus creuse de la vie, il y a 1an. Nous avions eu la mauvaise nouvelle du cancer de Claude, quelques mois auparavant. L’immunothérapie semblait vouloir donner du répit à Claude et les idées de voyage se précipitaient dans notre tête.

Le voyage aurait pu avoir lieu en septembre 2017, mais mon opération au genou et ma main en voie de reconstruction (après la luxation) ont reporté nos plans.

Dès janvier 2018 nous avons réservé la croisière. Nous avons pris la première croisière disponible soit du 15 au 22 juin et ce, pour deux raisons. 1) on présumait, et savait au fond de nous, que Claude serait en mesure d’y aller et 2) je n’aime pas les grosses chaleurs alors juin était parfait pour la Katie pleignarde des hautes températures.

Les pronostics se sont avérés exacts et la santé de Claude est encore mieux qu’anticipée.

Le jour J arrivé, nous partons vers le port de Montréal. La belle Laurence nous y conduit et elle continuera sa route pour aller chercher Valérie qui entre d’Europe pour 4 semaines. Nous verrons Val dans 2 semaines alors qu’elle reviendra de son escapade à Memphis.

Un autobus nous amène au quai d’embarquement et le premier contact avec le bateau est magique. Ni l’un ni l’autre n’avons fait de croisière de ce genre. Nous visitons le bateau et les différents ponts et salons et bars et lounge et les restos…nous voyons notre minuscule cabine équipée d’une salle de bain complète. Aucune surprise pour nous car nous savions ce que nous avions choisi.

La température est idéale pour l’amorce de ce voyage. On est gâté par un beau 27 degrés et un soleil magnifique et pas trop chaud car c’est venteux à plusieurs endroits sur le bateau. Nous naviguons à partir de 15:00. À partir de maintenant, tout sur le bateau se passe à l’heure des Iles soit, 1 heure plus tard qu’à Montréal.

Le souper nous apporte homard pour Katie et bavette pour Claude. Il est délicieux mon homard. Nous discutons avec nos voisines françaises en visite au Canada.

Nous passons Trois-Rivières vers l’heure du souper et un beau coucher de soleil est visible seulement par Claude qui m’en rapporta un cliché. La soirée se passe un peu sur le pont et beaucoup en musique et humour avec Brigitte Leblanc et Michael Rancourt. Apres les deux excellents spectacles, place à la danse. Un groupe de 6 jeunes de 23-25 ans (3 couples) prennent les commandes de la piste de danse. Ils détonnent avec le reste de la croisière. Avant longtemps, ils parcourent la salle en quête de danseurs. Ils ont réussi à y amener pratiquement tout le groupe y inclut une dame de 90 ans. Cela faisait bien longtemps que nous avions dansé et malgré ma condition précaire de la jambe gauche et celle de Claude pulmonairement parlant, nous y restons longtemps, jusqu’à la fin en fait.

Nous apprendrons par la suite (curiosité marceaunienne oblige!) que les jeunes ont gagné leur voyage grâce à un concours interne de leur employeur, le Groupe Investors.

Nous finissons notre soirée sur le pont, il est minuit et quinze, heure des Iles. Nous y passerons la prochaine heure à admirer Québec en lumières.

Passage sous les ponts avec émotions et tristesse à l’approche de Monferrand qui m’a vu grandir. On ne voit pas la maison où j’ai habité car il fait trop noir, mais on voit l’église St-Michel au milieu de la côte de Sillery (côte de l’Église) illuminée depuis les récentes rénovations ainsi que le boulevard Champlain.

Nous apercevons éventuellement le château Frontenac et l’hôtel Le Concorde lui aussi tout en lumières. J’adore ce beau coin de pays.

Le trajet après Québec passe au sud de l’Île d’Orléans et c’est ce moment que l’on choisit pour aller au lit. Il est 1:30 am quand on tombe dans les bras de Morphée.

Nous mettons le cadran pour voir le lever du soleil. Mais, lorsqu’il sonne à 5:15, nous laissons tomber…ce sera pour un autre matin.

Un petit déjeuner copieux nous est servi. Le flânage sur les ponts ou à l’intérieur est l’activité de la prochaine journée.

Nous avons divers ateliers prévus tel que l’horaire qui suit. De plus en après midi,nous sommes parmi les privilégiés (10 personnes seulement) qui auront la chance de visiter la timonerie.

Autour de Les Escoumins, et pendant notre déjeuner, Claude mentionne qu’on à l’air de retourner vers Montréal. « Ben voyons! Impossible! »: Dis Katie perplexe…La suite prouvera que Claude avait raison-comme d’habitude- Le bateau finira par faire 2, sinon 3, tours sur lui-même afin de recalibrer son compas.

Lecture et flânage avant le diner. Un diner agréable à jaser avec nos voisins de table.

Une réponse sur « Jour 1 CTMA Vacancier vers les Îles »

Merci beaucoup Katie de ta générosité dans ton blog. Tu nous donnes beaucoup de détails et de belles photos aussi, J’ADORE !!

Je veux souhaiter une très belle Fête des Pères à Claude !

Lise xxxx 🙋💜

Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s