Guatemala 2012 – Article 7

Une visite à l’Ambassade avant le match qui procure la Médaille d’argent aux Canadiennes en Concacaf 2012 U17

 

Réception à l’Ambassade du Canada au Guatemala

C’est par un samedi merveilleux et ensoleillé que nous sommes conviés à la maison de l’Ambassadeur dans la Zone 14 de Ciudad de Guatemala. Hughes Rousseau vient de commencer son mandat au Guatemala depuis environ 8 mois. Il en est à son dernier mandat pour le Canada. Il prendra sa retraite par la suite après 35 ans de loyaux services. Ce Canadien qui possédait aussi la nationalité américaine (né aux Etats-Unis) a dû renoncer à sa citoyenneté américaine alors qu’il commençait à exercer son métier à Washington. En effet, pour avoir les avantages d’un Diplomate aux États-Unis, tu ne peux pas être citoyen américain.
Tout le personnel entourant l’Ambassadeur est là et nous reçoit. Les liqueurs, les jus, les bières et le vin coulent à flots. Le BBQ en plein air nous est servi accompagné de salades. Les tables sont montées sur l’herbe et le décor est simplement spectaculaire. À l’arrière de la résidence se trouve un ravin et un environnement montagneux au loin. Ce petit coin de paradis est dans une zone fortifiée de la ville qui s’appelle curieusement : cañada, un mot espagnol qui veut dire vallon.
Nous avons été choyés et gratifiés d’être reçus en rois et reines et de faire le « tail gate » party chez l’Ambassadeur. Bravo à l’équipe canadienne qui nous avait organisé le tout. Nous sommes environ une trentaine de personnes.

 

Maison de l’Ambassadeur à Guate

Vue de la cour de la résidence de l’Ambassadeur

Quelques parents heureux de se faire recevoir

La belle gang de parents des filles de l’équipe U 17 Canada 2012

Un Tail gate party chez l’Ambassadeur…rien de trop beau pour nous

Le Canada mérite l’argent

 

Je ne peux pas mieux décrire le match que ce qu’a fait le site de Soccer Canada. Je vous invite à aller voir leur site pour le détail.

 

http://www.canadasoccer.com/canada-w17-wins-silver-in-concacaf-p150536

 

Les Québécoises ont fait belle figure. Bravo à Amandine, Valérie et Sabrina.

 

La seule chose que vous ne pouvez pas voir dans ces reportages c’est la magie de la foule, et les sons qui transpiraient des flûtes et des cris au stade lors du match. Les Canadiennes ont tout donné et l’intensité de leur jeu est restée très élevée durant tout le match. Jamais elles n’ont baissé l’échine. C’est grâce à ce travail de tous les instants qu’elles peuvent être fières de prendre la médaille d’argent dans leur cou.

 

Certaines ont versé des larmes après le match. Elles auraient préféré l’or, c’est normal après tous ces sacrifices qu’elles ont faits. Leur médaille d’argent, elles l’ont bien gagnée dans un match propre et tout en respect contre les Américaines. Je sais qu’elles sortent grandies de leur expérience de travail d’équipe. Chacune avait un rôle à jouer et elles l’ont toutes bien joué. Elles pourront se reprendre en Coupe du Monde en septembre.

 

Je reprendrai peut-être le stylo lors de la Coupe du Monde. En attendant je vous dis merci de m’avoir écoutée. Je suis une maman passionnée de soccer et j’aime écrire. Ça m’a permis de parfaire mes deux passions.

L’équipe du Canada U17-2012 avec la médaille d’argent au cou

Une maman Katie et un beau papa Claude on ne peut plus fiers de Valérie

Valérie Sanderson, Sabrina Santarossa et Amandine Pierre-Louis,

Cet article a été publié dans Amérique Centrale, Coupe du monde U17, Guatemala, Soccer, Voyage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.