Bye bye Metz

C’est déjà la fin de ce beau voyage. Nous venions dans le vieux continent pour 4 semaines bien comptées. Elles se sont envolées à la vitesse grand V.

La photo suivante suit un épisode cocasse d’ouverture de sauce soya, les murs et le chandail de Claude en ont eu de échos…

Nous rapportons de beaux souvenirs de plusieurs régions de France et d’Espagne. Nous avons accompagné Valérie et son équipe FCMetz dans une série de 4 matchs. Claude disait au début: « Nous sommes venus pour 4 victoires! »

Un après l’autre, les résultats se sont succédés. Victoire, victoire, nulle et victoire…Claude était pas loin de la vérité. Disons…4 matchs sans défaites après que le début de saison avait apporté 7 défaites consécutives…

Nous espérons que la suite de la saison sera aussi belle que le dernier mois.

La dernière semaine a été calme. Nous avons joué au crible et, si la tendance se maintient, devrions couronner Claude vainqueur ce soir, du tournoi à 3. Nous avons fait quelques promenades dans Metz, au marché de Noël. Nous avons fait quelques tours dans la grande roue installée à côté de la Cathédrale.

Hier soir nous sommes allés manger dans un super restaurant à Saint-Julien-lès-Metz: le T’chiz. La bouffe est incroyable.

Aujourd’hui, nous avons fait une balade vers Pont-à-Mousson.

Le marché de Noël n’était pas ouvert encore et la ville était plutôt calme. En passant par l’arrière pays, nous avons eu une petite mésaventure sans grande conséquence, mais avons eu la frousse quand le véhicule a frotté sur la route. Je nous avais amené à prendre une route rurale, que dis-je, une route de tracteur…

Après avoir vu des icônes historiques,

des vaches, des moutons,

voilà que les roches accrochent sous le véhicule. Je suis toute croche. On sort et regarde les dégâts. On recule. On repart vers l’avant mais en roulant sur les côtés de la route. Il reste plus de 2 kilomètres à faire. Mon coeur palpite.

On y arrivera sans dégât. Par chance.

On voit le viaduc de Jouy-aux-Arches juste avant de rentrer à Metz.

Nous finissons notre périple par un petit souper maison de magret de canard.

Bye bye les Français, sniff sniff Valérie, on te revoit dans quelques semaines pour ton petit congé de Noël.

Cet article a été publié dans Europe, France, Metz, Voyage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s