Catégories
Charlevoix Québec Voyage

Harricana UTC c’est malade!!!

10 septembre 2021

J’ai passé un petit moment avec maman. Claude a d’ailleurs modifié son lit, en lui enlevant les 4 pattes, afin qu’elle soit plus adéquatement positionnée lorsqu’elle sort du lit (il était vraiment trop haut). On évitera ainsi la possibilité de rechute. Elle avait fait une vilaine chute il y a quelques semaines et cela lui a occasionné une fracture à la main droite. Être plâtré de sa main dominante, ça ne doit pas être commode.

Nous repartons en début d’après-midi vers Charlevoix. Nous allons voir et encourager Marc et toute une gang de ses amis ainsi que quelques amis de Valérie qui tenteront de surmonter un parcours de Trail plus ou moins long selon les épreuves qu’ils font.

Nous empruntons le chemin du Cap Tourmente mais revenons ensuite sur nos pas car celui-ci ne débouche pas vers l’Est. Nous arrêtons aussi au Massif de la Petite-Rivière-St-François, pensant y voir le Club Med en construction, mais on apprend plutôt que c’est à la base de la montagne qu’il est érigé. On le verra en mars 2022 lors de notre séjour de ski.

La route pour Charlevoix est magnifique. L’arrivée à Baie St-Paul est spectaculaire.

Nous commençons notre week end par une visite à pied du petit centre-ville de Baie St-Paul (BSP). Le manque de main d’oeuvre a frappé partout, BSP n’est pas épargné. Il n’y a pas beaucoup de possibilité de restaurants. On abouti à la micro-brasserie. Elle-même n’est pas épargnée. Le menu a été simplifié par manque de cuisinier et malheureusement les rouleaux impériaux ont disparu de l’offre, dommage j’avais le goût de manger un peu asiatique. Ici à BSP ce n’est pas vraiment possible selon Alex. Des cornichons frits, des frites de patates douces et des ailes de poulet accompagneront notre bière locale.

Apéro à la MicroBrasserie de BSP

Pendant notre ravitaillement au resto, Alexandre (Alex) Laurin, le fils de notre grand ami André et de sa dévouée mère Diane, viendra nous saluer. Nous installerons notre VR sur son terrain pour 2 jours. Alex, qu’on connait depuis qu’il a 7-8 ans, est un être tout à fait charmant et généreux tout comme ses parents qu’on adore.

Alex a 30 ans et ses fonctions ici à BSP? il est premièrement médecin de famille et urgentologue, et il va quelques fois par mois faire du bureau à l’Île-aux-Coudres. Il est aussi médecin clinicien alors qu’il supervise les étudiants en transition entre l’université et l’externat. Il est aussi médecin de l’équipe junior Canadienne de plongeon et accompagne l’équipe en tournée internationale à l’occasion.

Alex demeure sur une ferme avec sa blonde qui élève des chevaux. Elle s’occupe de ses chevaux mais elle est aussi infirmière à temps plein à l’hôpital de BSP. Elle travaille sur un horaire 7-7 en cumulant des quarts de travail de 12 heures sur 7 jours suivi de 7 jours de congé.

Alex est un médecin, mais il est aussi le palefrenier, l’homme engagé et l’apprenti-vétérinaire, à la ferme. Il est tout aussi actif, motivé et énergique dans la construction de l’écurie qui sert de prétexte pour faire son club house au dessus de celle-ci.

À la ferme, il y a 15 chevaux dont 4 pensionnaires, 3 chiens adultes et 9 chiots, 1 chat et plusieurs lapins en liberté.

Nous nous y installons après le resto.

Le paysage est complètement hallucinant.

Charlevoix c’est l’eau et les montagnes, pas beaucoup de terrain plat.

Alex arrive un peu plus tard et nous prenons un verre pour nous créer de nouveaux souvenirs. Une belle soirée de discussion.

Alex qui nous a rejoint pour un petit gin tonic

11 septembre 2021

Malheureux anniversaire des 20 ans des évènements du World Trade Center. Le jour sera à la fête à l’arrivée du Harricana UTC.

Valérie, qui était à Sherbrooke avec l’UQAM la veille, a pris la route pour nous rejoindre à BSP. Elle arrive sur le coup de 10:20. Ensuite nous partons avec Alex vers le Mont Grands-Fonds où l’arrivée de toutes les courses se trouve.

Marc, qui a découvert la course à pied grâce à la pandémie à aussi découvert qu’il aimait faire du dénivelé. Il a pris le départ du 42 km classique qui comporte un dénivelé de 1350 mètres.

Pour se rendre au départ, il devait prendre un autobus et ainsi être 42 kilomètres plus loin. Il a débuté sa course à 9:00. Le parcours ne permet aucun spectateurs. C’est seulement à l’arrivée, au terme de leur course respective de 28-42-65-125 kilomètres en montagne, que les valeureux coureurs et coureuses sont chaudement applaudis et encouragés.

Marc qui est super concentré avant sa course. Direction le départ via l’autobus scolaire

Nous sommes arrivés sur le coup de midi au site. Nous avons eu le temps de voir des dizaines et des dizaines d’athlètes franchir le fil d’arrivée.

Cette journée de septembre est chaude et ensoleillée. Malgré l’automne qui semble arriver, nous portons les manches courtes. La foule est nombreuse à l’arrivée et l’atmosphère est festif. On y voit beaucoup de fierté et en masse de gens qui peinent à avancer. Plusieurs sont assis et ne veulent plus bouger. Plusieurs mangent et se désaltèrent.

Nous avons eu le temps de voir l’arrivée de Félix-Oliver Brochu (le physio et ami de Val) qui, après avoir couru son 125 kilomètres dans la douleur a franchi le fil en un peu moins de 24 heures. Il a dû courir de nuit, dans le froid et il a même neigé un peu. Il a trouvé ça bien dur, pas mal plus dur qu’il aurait voulu.

Son frère, Frederic courait le 65 kilomètres il est entré en 7heures 41. L’animateur a dit en le voyant: « en voilà un qui arrive frais comme la rose ».

Comme si ce n’était pas assez de cette famille, courrait aussi le père Luc sur le 42km et la blonde de Félix-Olivier (Audrey-Ann Brunelle) sur le 65km. Nous ne serons plus sur le site à leur arrivée.

Nous nous attendons à voir Marc un peu avant 14:00 mais c’est sous le coup de 14:21 qu’il se pointe. Une course de 5 heures 21 minutes. Wow quel exploit vient-il de réalisé! Quel dépassement de soi. Déjà très peu de gens complètent des marathons, Marc l’a fait en montagne.

Arrivée de Marc au 42 kilomètres

Il peut mettre ça dans ses exploits! Mais ce n’est pas assez, il semblerait que c’est une drogue. Le mois prochain il va faire 55 kilomètres avec un plus gros dénivelé. Nous n’y serons pas malheureusement.

Après les arrivées de tous les amis, on décide de retourner à la maison d’Alex. On passe par la fromagerie Le Migneron de Charlevoix où on prend un échantillon de tout ce qu’il y a! Des fromages et des vins!

En théorie, on devait aller au gite de Marc et sa gang à St-Joseph-de-la-Rive, mais comme Val avait aussi 3 amis qu’elle voulait voir on va plutôt souper à la ferme.

Alex installe la table et le feu de camp.

Moi je prépare une petite salade et on fera des burgers pour tous et du tofu pour le végétarien. Après les burgers, le non moins excessif Alex prépare un saumon avec des crevettes qu’il fait cuire en papillotte dans la brouette sur la grille!!! Il trouve preneur car on mange tous de ce beau saumon. Mais c’est surtout Alex Cameron et Gianni Venturino qui ont couru respectivement le 65km et le 42km, qui s’en rassasient. Marjorie, la copine de Gianni les accompagne.

Notre Alex national a sorti tout son attirail de gin sur la table et c’en est parti pour les dégustations.

Le feu de camp tiendra nos 3 visiteurs jusqu’à 23:00 alors qu’ils repartent vers leur gite.

Nous continuons autour du feu à jaser jusqu’à 1:00 du matin lorsque Claude et moi on va se coucher mais Alex et Valérie tiendrons jusqu’à la pluie soit vers 3:00.

Nous avons vu l’ampleur de la ressemblance entre notre ami André et sa progéniture…Alex et pendant cette belle journée en sa compagnie et on peut vraiment confirmer l’adage suivant:

« La pomme n’est pas tombée loin de l’arbre ».

Il est tout aussi excessif que son papa, dans son énergie, mais surtout dans sa générosité.

12 septembre 2021

Déjeuner à la ferme.

Marc et ses amis viennent faire un tour et une petite rando sur la terre. Cet endroit est vraiment génial. Tout le monde se plait à voir les chiens et les chevaux et à écouter Alex jaser de la vie sur la ferme.

La gang de Marc. Dans l’ordre Valérie, Camille, Renaud, Philippe, Lexie, Marc, Cassandre, Laurence et Alex

L’an prochain, le Harricana UTC se déroule le week-end du 9-10-11 septembre 2022. Alex a bien l’intention de s’y inscrire et nous d’y revenir pour en faire un évènement annuel. Il sera peut être meme possible que Marc et sa gang y soit hébergé en camping sur le terrain d’Alex.

Fin de mes reportages de camping pour le moment, nous rentrons à la maison d’ici deux jours en passant tranquillement par Québec.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s