Portugal – Escapade à Guimarães et Braga

Il est incroyable de voir les différences entre l’Amérique et l’Europe.

Au Portugal et en Europe en général dans les grandes villes, les rues sont étroites, la densité de population est grande, les maisons sont vieilles et vétustes pour certaines, les gens fument encore beaucoup. On dirait vraiment qu’ils sont 20 ans en arrière. Ça m’avait frappé en France l’automne dernier, c’est pareil ici et je ne m’y fais pas du tout. Ici au Portugal jusqu’à maintenant on a vu seulement deux grandes chaines d’épicerie soit le Pingo Doce (majoritairement) et quelques Lidl.

Dans les campagnes on voit un peu plus d’espaces pour vivre.

L’agriculture semble prendre une bonne place. Nous voyons beaucoup d’arbres fruitiers, pas tous identifiables, du liège, des orangers, etc.

Des campagnes pleines de culture dont on ne connait pas la teneur.

On voit un beau petit village Santo Tirso et par la suite nous sommes incapable de retrouver la nationale 105.

On visite l’arrière-pays. Vraiment une belle petite expérience.

Le soleil a remplacé la brume du matin.

J’ai demandé à Claude d’arrêter pour que je fasse pipi. N’importe où aurait été bon. Il dit c’est pas ici qu’on va trouver un Macdonald. On ne roule pas 10 minutes de plus qu’on voit un Macdonald. Il était très beau d’ailleurs et ouvert 24 heures. En France l’an dernier nous avions eu de la difficulté à en trouver qui ouvraient avant 11:00!

On arrête à notre première destination du jour: Guimarães.

Un petit village qui a une vieille église, une vieille ville fortifiée, un téléphérique pour monter à l’observatoire, un château et un palais. Le stationnement est gratuit.

Nous prenons un petit lunch dans la vieille ville.

Nous marchons ensuite pour aller voir le château et le palais.

Ensuite nous prenons la voiture pour aller au mirador de Penha.

C’est un drôle de site tout en roches et en grottes. La route est vraiment sinueuse pour s’y rendre en voiture comme nous l’avons fait. Il est possible de prendre un téléphérique.

Départ vers Braga par la route pittoresque. Celle qui prend 42 minutes pour faire 25km. Oh que c’est magique conduire sur ces routes ou plutôt se laisser conduite car c’est Claude le magicien du volant.

Parfois même la route est trop étroite pour deux véhicules…Nous avons dû freiner sec pour laisser passer un autobus.

Nous entrons au parking de Bom de Jesus pour 1 euro. L’auto est stationnée à deux pas du sanctuaire.

Nous sommes arrivés en haut des marches de ce sanctuaire. Après réflexion nous décidons de descendre sinon nous serions venus ici pour rien.

On descend et remonte les 252 marches.

Le carillon du sanctuaire est spécial. écoutez en un petit bout ici.

Nous continuons vers Braga.

Et on aurait pu voir le sanctuaire du bas sans descendre toutes les marches!

Retour vers Porto on prend l’autoroute pour une petite partie de la route.

Cet article a été publié dans Braga et Guimarães, Europe, Portugal, Voyage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s