Isle-aux-Coudres et La Malbaie jours 2 et 3

Isle-aux-Coudres

Après une belle première journée à Baie St-Paul, il fut temps pour nous d’aller visiter l’Isle-aux-Coudres. Nous arrivons au traversier in-Extremis et devons attendre une heure au quai. Nous n’avions pas fait nos devoirs. En temps normal, le traversier est aux demi-heures mais par exception pour aujourd’hui, il est aux heures. En résumé nous attendons une heure de plus pour le traversier suivant.

Arrivée dans la côte desÉboulements

Nous avions apporter les vélos alors le tour de l’Ile sera à vélo. Nous partons vers l’ouest immédiatement en haut de la côte de la Traverse. Nous arrêtons sporadiquement pour voir des paysages de la Baie de Baie-Saint-Paul et le Massif de la Petite Rivière St francois.

Claude sur l’Isle-aux-Coudres

Nous allons à la pointe de l’Islet (endroit de prédilection pour les spectacles en plein air) et dinons près de la roche de Caya.

La marée est basse lors de notre passage sur l’ile

Visite intéressante des Moulins de l’Isle-aux-Coudres. Encore actifs et fonctionnels, il y a deux moulins, un à eau et un à vent. Deux meuniers opèrent la production de farine de blé et de sarrasin. Nous faisons la visite qui en vaut réellement la peine surtout si vous avez la chance, comme nous, de voir la production de farine en temps réel. Le moulin à eau a été utilisé. Un gros bassin de rétention d’eau permet d’en avoir assez d’accumulée lorsque le besoin survient.

Moulin à vent

Suite de notre tour de l’île. Nous découvrons un belle vue de la Chapelle Saint-Isidore (1836) et l’église Saint-Louis (1885) au tournant d’un chemin.

Chapelle St-Isidore
Église St-Louis au fond et autre chapelle

Le reste de la route, du côté sud de l’île est simple et uniforme: le fleuve, le fleuve, le fleuve.

Des paysage grandiose avec le Fleuve en plan principal

Nous coupons le tour de l’île en remontant la côte de la Traverse. Nous aurons engrangé 20 kilomètres. Retour au véhicule et tour de l’île complet en voiture.

Retour au traversier vers 16:45. Malheureusement, nous ratons le prochain traversier (17h15) et devrons attendre encore une heure de plus.

Nous serons dans le traversier de 18:15. Il faut être patient pour visiter l’Isle-aux-Coudres, mais ça vaut le coup. Le traversier est gratuit.

Nous allons souper au village ce soir, ce qui constituera notre premier souper resto post Covid. La distanciation est respectée, mais le port du masque est plutôt rare ici. Nous nous offrons un petit cornet et marchons en ville.

La Malbaie

Le temps est à l’orage, d’ailleurs il pleut ce matin. Nous avions un départ au golf du Manoir Richelieu. Nous l’annulons. Nous prenons donc notre temps et Claude nous fait un de ces petits déjeuners copieux comme je les aime. Nous partons à l’aventure vers La Malbaie.

La journée est brumeuse sur le fleuve, mais le soleil se pointe dans les hauteurs. La route est magnifique, la 362 communément appelée la route du Fleuve nous amène via les Éboulements et St-Irénée. Plus on approche du Manoir, plus il fait beau. Nous arrivons au golf et décidons de jouer.

Les vues sont belles, le terrain est beau, mais on ne joue pas très bien. Ce n’est pas le but de toute façon…

Un ti couple heureux
Manoir Richelieu et le fleuve derrière

Retour vers le logis en passant par la même route.

Nous bifurquons vers Cap Aux Oies, petite communauté au fond d’un cul-de-sac. Il y a une plage derrière la voix ferrée.

Il manque la senteur, mais c’est bien joli

Par la suite nous arrêtons à la miellerie du Cratère une boutique sur le bord du chemin et les encourageons.

Prochain pit stop chez Jean-Pierre Léger, verrier. Un artisan du verre, un vrai de vrai. Il a une boutique qui s’appelle Ô VITRO . Situé au 2468, route du Fleuve, Les Éboulements. Il travaille le verre de façon spéciale. Sa femme nous raconte le talent de son mari. Ils sont revenus il y a 10 ans, dans la maison-même où elle y a été élevée. Nous devons repasser ici en août, on va s’acheter une oeuvre.

Maison de l’artisan du vitrail
Petit atelier de vitrail derrière la maison principale

Retour à la Maison rouge pour l’apéro. La pluie et les orages nous y ont suivis.

C’est calmement que nous compléterons ce séjour dans Charlevoix. Demain nous partons tôt pour le traversier de St-Siméon. La suite de ce voyage sera vers la rive sud de ce majestueux et magnifique Fleuve que j’ai vu couler depuis que j’ai 7 ans.

Cet article a été publié dans Québec, Voyage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Isle-aux-Coudres et La Malbaie jours 2 et 3

  1. Quel beau voyage vous faites. Cela me rappelle mon séjour avec Christian. Nous avions fait le tour de l’île en vélo. Merci !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s