Catégories
Ouest Canadien Voyage

Voyager dans l’ouest du Canada au temps de la Covid-Article 1 (première semaine)

Je n’étais pas très chaude à l’idée de prendre l’avion. Nous avons donc reporté le plus longtemps possible ce voyage qui est finalement devenu essentiel pour un papi Claude qui s’ennuyait de tout ce beau monde.

Nous avons pris l’avion vers Calgary dans un aéroport vide et avons dû porter le masque de l’entrée au terminal de Montréal à la sortie de celui de Calgary.

Nous avions loué un véhicule sur Macleod trail comme d’habitude car la différence des coûts est incroyable. C’est environ 130$ de moins pour 10 jours. Malheureusement, Hugo n’avait pas le temps de venir nous chercher (en ce vendredi midi) alors on a pris Uber pour notre première fois et l’expérience a été très bien. Pour 37$ de l’aéroport nous sommes encore gagnant pour notre location.

Les premiers jours nous ont permis de nous ressourcer avec les amis de Calgary. Jade et Hugo nous ont reçus dans leur agréable maison pleine de vie.

Nous avons eu droit aux bons plats de chef Hugo durant le week-end. Il maîtrise joyeusement son BBQ et son fumoir, du brie fumé, au fromage fumé, au porc effiloché, les saveurs sont délicieuses.

Le début de la semaine coïncide avec le retour au travail des parents. En ce lundi, le soleil est présent mais les vents et le froid nous commandent les couches chaudes. Claude va jouer au golf avec Pierre-Luc (qui devait venir en ville pour son nouveau camion) et moi je popote, je vais faire marcher Whisky et je me repose. Les jours suivants serviront à gâter les enfants individuellement. On garde Mia mardi et Théo mercredi. Nous pouvons leur donner du temps de qualité et s’imprégner de ces deux êtres tellement intelligents et précieux.

Whisky n’est pas en reste, elle a du monde avec elle et je la marche encore en ce mercredi. Ces deux journées supposément ensoleillées ne sont que grise, on ne réussit pas à voir le soleil car la fumée des feux de l’ouest des États-Unis envahit maintenant le Canada, surtout Vancouver, mais Calgary n’y échappe pas et Montréal non plus.

Jeudi matin c’est le temps d’aller vers les Rocheuses. La visibilité à partir de Calgary n’est pas bonne. La fumée est encore assez présente. Par contre le temps devrait être plus chaud. On ne réussit pas à voir les montagnes avant d’être rendus devant le fait accompli.

Ce n’est pas grave car c’est magnifique quand même. On ramasse Pierre-Luc à la maison dans Banff et direction Lac-Louise pour l’après-midi.

En 2017 quand nous étions venus faire le ravitaillement du Tea House et Claude pensait y venir pour la dernière fois. J’avais fait un vidéo de notre expérience, voici le lien : Ravitaillement Tea House Lake Agnes

Comme la condition de Claude s’est grandement améliorée, nous avions pensé y revenir cette année.

Claude a réussi la randonnée du Tea House de Lake Agnes, un dénivelé d’environ 400 mètres et long 3.4 kilomètres à l’aller à partir du lac, qui se trouve à 600 mètres du stationnement. Avec quelques arrêts au besoin pour s’oxygéner adéquatement, il a réussi en un temps respectable de 1h20 à partir du stationnement. C’est vraiment incroyable quand on y pense.

L’arrivée au Tea House rime avec fierté. Il fait un temps magnifique pour un 17 septembre. Le soleil est présent, le ciel est bleu, le lac est calme et la température est dans les 20 plus degrés. Le temps n’est pas sans rappeller notre première montée ici en 2009 lors du mariage de Joanna et Pierre-Luc. Nous sommes reçus en roi et reine. Pierre-Luc nous offre deux limonades, deux soupes aux lentilles goûteuses et légèrement épicées et une sandwich au humus et concombre.

Le pain frais du jour fond littéralement dans la bouche. Ce pain du jour sert normalement aux sandwichs du lendemain mais on en profite car on connait la cuisinière. Joanna vient jaser avec nous pendant qu’on dine. Elle me dit qu’elle cuit 21 pains par jour (3 fournées de 7 pains cuits sur le BBQ). Pierre-Luc en profite pour faire une entrevue téléphonique pour embaucher un coach qui vient du Québec. Pierre-Luc est en charge de l’équipe de entraîneurs de ski du Lac-Louise.

La descente est relativement facile, quoiqu’un peu plus ardue pour moi (mes genoux encore) que pour Claude alors je récupère les bâtons de marche que je lui avais prêtés à la montée.

Retour à Banff pour passer du bon temps de qualité avec les cocos. Oh que ces enfants sont athlétiques!

Samuel pratique sa planche à roulette sur le module que Pierre-Luc a construit pendant la Covid. Lillie et Zayla sautent sur le trempoline.

Samuel 11 ans, maîtrise bien des sports
Lillie, 9 ans
Zayla, 7 ans

Après le souper Zayla reste avec nous alors que PL va à Canmore avec Samuel et Lillie. Voyons que Sam fait déjà un back flip sur place! Incroyable.

Samuel, en gilet orange dans le fond, fait un périlleux arrière sur place au sol…wow

Il n’est pas rare de voir des animaux dans Banff. Ce soir nous avons eu droit à 3 cerfs.

Vendredi déjà, nous allons jouer un 9 trous de golf avec Pierre-Luc et Samuel. Ce soir ce sera une petite soirée tranquille et ensuite on retourne à Calgary avec tout ce beau petit monde.

Une réponse sur « Voyager dans l’ouest du Canada au temps de la Covid-Article 1 (première semaine) »

Merci Katie et Claude ! Les enfants ont changés !!! C’est l’fun de les voir. Papi a l’air comblé de bonheur avec ses petits !! Fait plaisir à voir 😁😋 Profitez-en et merci de me partager ces bons moments que vous vivez ! Je vous envie un peu ! Je vous aime 💜🙋😺 Lise xxx

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s