Catégories
Europe France Voyage

Paris vue par les touristes Montréalais qui revenait de Bakou

Je reprends le crayon seulement à bord de l’avion en route vers Montréal. Ce fut une merveilleuse escapade à Paris et comme il n’y avait pas internet il n’était pas nécessaire de prendre trop de notes. Nous avons profité du temps qui nous était limité. Retournons donc en arrière.

5 octobre 2012

Claude et moi avons fait escale à Paris trois jours. Nous sommes arrivés vendredi midi et dans le temps de la dire nous étions rendu à notre hôtel.

Valises dans escaliers vers hotel

Ainsi, après avoir marché tout au long de l’aéroport Charles-de-Gaule et pris le RER B en direction de St-Michel, nous débarquions 1 heure plus tard dans Paris-St-Germain. En vrais touristes que nous sommes, nous avons marché dans Paris avec nos valises pour rejoindre le petit hôtel que nous avions réservé dans St-Germain-des-Prés (le 6ième arrondissement de Paris). Nous avons eu juste le temps de déposer nos bagages et nous voilà partis pour la première portion de notre voyage.

Notre hôtel est super bien placé. À distance de marche du Louvres, des Jardins des Tuileries, de la Basilique Notre-Dame, des Jardins du Luxembourg et surtout de tout un quartier qui fourmille de restos et de petits commerces invitants (des boulangeries, des chocolateries, des poissonneries, etc.).

Nous sommes sur la rive gauche de la Seine et tout en prenant un petit dîner français (moules et frites) attablés à un des milliers de bistros que nous voyons, nous préparons la suite de notre fin de semaine.

Diner – Paris

Nous allons tenter de tout voir, à tout le moins en surface. Nous traversons sur l’île qui abrite Notre-Dame-de-Paris par un des nombreux ponts qui enjambent la Seine.

Katie- La Seine

Nous sommes entrés et avons visité le premier plancher de la Cathédrale. Plusieurs touristes grimpent dans le clocher, mais nous n’irons pas. J’étais déjà venue ici il y a 39 ans avec mes parents et l’Église était en rénovation. Je ne m’en souviens pas trop.

Il ya des touristes partout c’est incroyable. Les langues se mêlent les unes aux autres, il a y de l’allemand, du français, de l’anglais du russe, du chinois etc. On se sent en sécurité et ce malgré qu’on nous indique partout: attention aux pickpockets. Nous voyons la Préfecture de police et le palais de justice qui sont aussi sur la même île tout près de Notre-Dame. Nous retournons ensuite à l’hôtel Prince de Conti sur la rue Guénégaud et prenons possession de ce qui sera notre dernier logis avant de rentrer au Canada.

Notre minuscule chambre

Tout un contraste entre notre premier hôtel (La suite Présidentielle) et le deuxième qui était dans un hôtel 5 étoiles. Paris c’est Paris. La grandeur de la chambre nous permet de déposer nos valises au sol et de se laisser tout juste assez d’espace pour passer entre le lit et celles-ci. Nous ne passerons pas de temps dans la chambre de toute façon.

Nous partons ensuite prendre le métro. Mon dieu! Le métro de Paris. Il est grand et il y a 12 lignes différentes. Ils disent que tu as toujours une bouche de métro en dedans de 500 mètres, où que tu sois. Notre première destination l’Arc-de-Triomphe.

Arc-de-Triomphe

Nous descendrons à la marche les Champs-Élysées.

Avenues des Champs-Elysees

Mon genou en arrache, mais nous arrêterons souvent pour entrer dans les tonnes de magasins qui sont de part et d’autre de cette avenue très achalandée. Nous aboutissons Place de la Concorde et L’Obélisque nous attend pour une photo essentielle à tout bon touriste qui passe par Paris. Nous voyons aussi la Madeliene une autre belle cathédrale de Paris.

La Madeleine

Retour vers notre secteur de Paris en métro. Nous avons trouvé un petit bistro proche de notre hôtel et nous sommes accueillis de façon plutôt cavalière. Voilà c’est notre première expérience des foutus Parisiens, première mais pas dernière. Nous reverrons et revivrons des évènements similaires durant les prochains jours.

Nous partons nous coucher vers 9h30 heure de Paris et avec notre décalage de la journée il est minuit trente pour nous. Nous ne nous ferons pas priés pour nous endormir. Il faut mentionner que le temps est radieux, il fait environ 18 degrés, les Français sont frileux, il y en a qui ont des manteaux d’hiver et des tuques et moi je suis en camisole.

6 octobre 2012

Première chose au réveil, on part à la recherche d’un petit resto-bistro pour déjeuner. On en trouve un pas trop loin de notre hôtel et nous y déjeunerons pour les deux journées à Paris. Il y a internet alors on peut prendre les nouvelles de Montréal et en donner un peu. Le serveur est un autre foutu Français qu’on a l’air de déranger.

Nous décidons de prendre une passe Tour de Paris qui inclut l’autobus en surface et le Bateau-Bus.

Open tour dans Paris

Avec une passe de deux jours nous avions le droit de prendre tous les différents trajets offerts ainsi que le bateau. C’est un circuit touristique qui offre des escapades en autobus par 5 différents circuits qui permettent de visiter tout ce que tu veux. Tu débarques et visites. Ensuite tu rembarques dans le suivant et continues vers d’autres lieux. Notre premier arrêt se fait aux Catacombes. Malheureusement, vu le manque de ventilation, elles étaient fermées aux visiteurs. J’y étais allée il y a 20 ans et j’aurais aimé montrer à Claude ce cimetière sous-terrain. C’est très impressionnant. Ce sera pour un autre voyage.

Nous continuons notre marche et allons dans le cimetière du Montparnasse qui est à deux pas des Catacombes. Plusieurs personnages importants de l’histoire y sont enterrés. Nous voyons entre autre les tombes de Jean-Paul Sartre et de Simone de Beauvoir.

Au cimetiere du Montparnasse

Reprenons l’autobus et direction la Tour Eiffel.

La fameuse Tour Eiffel

Le temps commence à se couvrir et il bruine. Nous n’avons pas pensé à cela compte tenu de la journée de la veille. Nous n’avons pas nos manteaux de pluie ni nos parapluies. Aussi après être passés sous la Tour Eiffel, nous achetons un manteau de pluie pour Katie (il ne survivra pas à la journée – il était tout déchiré avant de rentré à l’hôtel!). Claude avait dans son sac un poncho avec des fleurs de Lys à profusion. Au sortir de la Tour, nous allons au Quai de Branly où nous prenons le bateau et faisons l’escapade complète sur la Seine. Tout comme pour l’autobus, on peut sortir à un des huit points touristiques et reprendre le bateau n’importe quand. Nous faisons notre pique-nique dans le bateau. Le bateau est couvert alors malgré la pluie nous sommes protégés. On choisit donc de faire le grand tour. On fait la visite extérieure de tous les sites proposés : Musée d’Orsay, pont des arts, Notre-Dame, Jardins des fleurs, etc. et on revient à notre point d’entrée soit à la tour Eiffel sans être sortis du bateau. On continue ensuite en autobus. J’ai oublié de vous dire que les autobus sont à deux étages et que l’étage supérieur est ouvert sur le monde, au grand air. Vous devinerez que vu la pluie, les autobus étaient bondés. Claude et moi sommes les seuls intrépides à vivre cette tournée à la pluie, au deuxième étage. Et on sera vraiment mouillés mais bon, on voit quelque chose au moins.

Notre prochain arrêt sera Montmartre. Nous prenons le funiculaire pour éviter de surcharger mon pauvre genou qui en arrache par les longues marches. Nous voulons allez voir la cathédrale et la place du Tertre. Nous y mangerons un steak-frites délicieux sous une terrasse chauffée pour l’occasion. Étant un peu transis par la pluie qui nous a imbibés, cette chaleur fait du bien. Malheureusement, les artistes sont peu nombreux vu la pluie.

Nous reviendrons à l’hôtel en métro.

7 octobre 2012

 

Déjeuner au même resto que la veille. Même serveur marabout…Le temps s’annonce beaucoup plus clément que la veille. Nous entreprenons notre journée par une marche vers le Louvres qui se trouve à moins de 500 mètres de notre hôtel. Nous traversons le pont des Arts. Nous y avons accroché notre cadenas en jetant la clé dans la Seine.

Le Pont de Arts

C’est un rituel amoureux depuis quelques années.

Le pont des Arts

C’est dimanche et les premiers dimanches de chaque mois la visite du Louvres est gratuite.Alors imaginez tout le monde qui se pointe là. La première file que nous voyons indique un temps d’attente de 3 heures! Nous marchons dans les cours intérieures du Musée, à l’endroit où se trouve la célèbre pyramide.

Katie au Louvres

Il y a aussi un petit Arc-de-Triomphe qui marque l’entrée du Jardin des Tuileries. Tout proche nous trouvons une entrée qui ressemble à celle d’un métro. Nous y allons. Cela se trouve à être une galerie sous-terraine sous le musée. C’est une entrée différente pour aller au musée. Il s’y trouve une fondation d’un des premiers murs de Paris.

Sous le Louvres, les fondations des premiers murs de Paris

L’attente à cet endroit n’est qu’une demi-heure! Cela ne nous convaincra pas plus pour entrer. Nous n’avons pas le temps durant ce cours séjour et nous ne sommes pas vraiment des amants de musée. Nous préférons l’architecture, les grands espaces, les cathédrales, les cimetières.

La Jardin des Tuileries offre des tonnes de chaises pour les amants de la nature et de la lecture.

Jardin des Tuileries

Plusieurs fontaines et beaucoup d’ombre pour se cacher du soleil. La température est vraiment géniale pour marcher dans Paris. On est bien en manches courtes et je vous rappelle que plusieurs ont encore leur manteau. Nous pique-niquons proche d’une fontaine. Au bout du jardin, la place de la Concorde et son Obélisque. Nous bifurquons vers la Madeleine et prendrons l’autobus où, du deuxième étage nous continuerons les circuits que nous n’avions pas faits la veille. Nous visiterons les zones où se trouvent les Gare du Nord, de l’Est, Austerwisch, la Bibliothèque Nationale de Paris qui abrite les plus vieux écrits papier au monde. La Bastille avec sa rivière recouverte de plus de 2 kilomètres.

Notre journée se termine dans notre secteur. Nous marchons dans différentes petites rues bondées de gens et de centaines de restaurants. Il y a de tout, des secteurs italiens, français, grecs, etc. Le choix est impressionnant. Nous voyons aussi Le Sénat et les Jardins du Luxembourg qui sont à un saut de puce de notre hôtel.

Nous marcherons et reviendront à notre hôtel pour se reposer avant de retourner souper plus tard.

Nous choisissons un petit resto et mangeons très bien. Le voyage tire à sa fin.

8 octobre 2012

Départ à 6h00 de notre hôtel. En touristes, nous roulons nos valises vers le RER qui est un des trains de Paris. Il nous rendra à l’aéroport dans l’heure suivante. Nous passons à travers tous les contrôles et zones et finissons par arriver au terminal de départ une heure avant le départ soit vers 9h00. Par chance nous avions prévu un bon nombre d’heures avant le départ. Il y a lieu de croire que nos bagages suivront puisqu’il n’y a pas d’escale.

Je vous quitte ici et j’ai eu du plaisir à documenter mes vacances d’automne en terre azerbaidjanaise et française. J’espère que vous avez voyagé un peu avec nous.

On se revoit à la prochaine compétition, au prochain voyage.

Une réponse sur « Paris vue par les touristes Montréalais qui revenait de Bakou »

Bonjour ma Katie, Tous les jours j’avais hâte de te lire. Merci pour ta dernière missive, et conclusion.. Nous avons pu vpyager un peu. Nerci, maman

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s