Escapade au Stade Olympique

Quand nous voyageons, nous partons souvent en escapade pour voir les paysages, les attractions, pour s’imprégner du pays, de la ville visitée. Nous nous faisons régulièrement des commentaires du genre: « on devrait faire ça chez nous! »

Alors hier c’était chez nous…

Partis de Deux-Montagnes en voiture, nous retournions le véhicule de Marc et Laurence auquel on a fait installé les pneus d’hiver(ce véhicule appartient à Gabriel, le frère de Laurence. Il l’a laissé derrière pour aller s’entraîner avec les Français)

Parenthèse: Hier, la Ministre française des sports a indiqué aux médias qu’elle trouvait anormal que les entraîneurs français mettent leur énergie sur des athlètes étrangers pendant une année Olympique. Peut-être que Gabriel Slythe et Katherine Surin seront retournés vers leur Canada d’origine. Ils s’entraînent à Montpellier présentement…à suivre.

Fin de la parenthèse.

À partir du dépôt de la voiture, nous sommes à pied. Direction Stade Olympique à partir du métro Beaubien. Il y a de beaux wagons tout neufs. Nous sortons à la station Viau. La marche pour accéder à la Tour est sinueuse car il y a beaucoup de construction autour du stade. Ils sont en train de faire une station parallèle pour le métro Viau.

Claude avait acheté sur Tuango un forfait -Visite guidée et Observatoire de la tour du Stade- à moitié prix. Le prix régulier de cette aventure est 26.25$/ personne alors qu’on a payé ce prix pour les deux.

Nous commençons par l’Observatoire. La vue est magnifique. Il fait beau, mais il y a tout de même du smog. Ce n’est pas très clair, les photos le démontrent amplement.

Nous sommes pratiquement seuls en haut du mat du Stade. Il y a des va-et-vient continuels en funiculaire car il se prépare une activité de réseautage d’un organisme d’assurance quelconque. C’est un bel endroit pour faire un party, quoique pas facilement accessible. Seul le funiculaire monte à cette hauteur et seulement quarante personnes peuvent entrer dans le funiculaire, soit 20 par étage.

Après la Tour, nous avons droit à la visite guidée qui sera instructive et très personnalisée. Nous sommes 3 touristes dont un cousin français de St-Malo. Nous avons un guide loquace et généreux de son temps. Nous avons amplement le temps de poser nos questions. Et moi j’ai le temps de placer quelques faits historiques dont:

« Nous étions plusieurs athlètes de la cuvée 1976 aux championnats scolaires de juin. Nous avons déambulé dans le Stade Olympique sur la piste d’athlétisme pour une cérémonie. Ma mémoire fait défaut je ne me souviens plus si c’était l’ouverture ou la fermeture de ces jeux scolaires. Nous avons foulé la piste d’athlétisme avant que Bruce Jenner et Greg Joy n’y deviennent célèbres. Mes compétitions de benjamine (14 ans à l’époque) étaient au centre Étienne Desmarteaux, celles des cadets étaient à Claude Robillard et celles des Seniors (toujours selon mon souvenir), à la piste d’entraînement du Stade Olympique maintenant devenu le stade Saputo de l’Impact. »

Le Stade est vraiment beau, dehors comme dedans.

img_0502.jpg

Visite de la piscine Olympique très bien utilisée par des athlètes de haut niveau et par monsieur et madame tout le monde aussi.

Comme dans plusieurs escapades de voyage, je nous avais concocté un lunch, alors pas besoin d’arrêter manger, nous faisons cela en simultané pendant notre journée.

Après la visite on déambule dans le musée Olympique (gratuit si vous allez au Stade).

Après cette belle visite, il est temps de rentrer. Ce sera le métro juqu’à la station Bonaventure et le train jusqu’à la maison. Nous marchons jusqu’au métro Pie IX et ne sommes pas chanceux, car il est en arrêt pour urgence médicale pour les prochaines 45 minutes. Nous sommes dirigés vers le bus 97. Celui-ci nous mènera vers la station de métro Mont-Royal. Le bus est vide lorsqu’on y entre donc nous aurons des places assises pour cette portion du trajet. Ce ne sera pas long que le bus sera bondé de monde. Par la suite, le métro est facilement accessible, quoique les escalateurs soient à l’arrêt. Une longue marche de la sortie du métro Bonaventure jusqu’à la Gare Centrale nous donne le timing parfait pour un transfert. Nous avons juste le temps d’acheter et valider nos billets pour embarquer en direction de Deux-Montagnes.

Le réseau du REM est en construction et les prochaines années seront plus difficiles pour notre transport en train, mais on verra en temps et lieu comment on s’y prendra.

Notre belle Valérie nous ramassera à la gare pour un retour tranquille à la maison.

Nous sommes comblés de cette belle journée de visite. La prochaine fois on ira voir le Biodôme ou le jardin botanique. Le Biodôme est en rénovation pour le moment alors quand il ouvrira ce sera possible de le visiter.

Cet article a été publié dans Montréal, Québec, Voyage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.