Catégories
Iles-de-la-Madeleine Québec Voyage

Les Iles de la Madeleine #2: Un début qui promet

La traversée sur le Madeleine II s’est vraiment bien passé. On entre avec HeRVé dans une cale gigantesque par l’avant du bateau on en ressortira par l’arrière. On sort du véhicule et on monte au pont #6 et on fait le tour de cet étage dans le sens des flèches au sol. On s’installe sur le pont arrière, dehors à la dernière table disponible, avec 3 chaises de surcroît. Alors que Gabrielle, qui avait continué sa promenade sans nous, revient s’assoir, on s’aperçoit avec stupéfaction que les jeunes de la table voisine sont la soeur d’Aimée et son copain. Ils reviennent aux Iles pour y travailler pour l’été. C’est de cet endroit que nous quitterons le port. Nous prenons notre lunch au beau soleil. Après plusieurs minutes, alors qu’on est au large, il vente beaucoup et nous décidons de rentrer dans la salle avant du pont 6. Les sièges sont spacieux et confortables. Ils nous permettent de nous prélasser pendant les 5 heures de la traversée. Nous sommeillons tous les 3.

Nous reconnaissons des employés qui travaillaient sur le CTMA vacancier lors de notre croisière en 2018 et jasons avec eux. Apparemment que nous sommes 275 passagers en ce 6 juin et qu’au plus fort de l’achalandage cet été il y en aura 1000.

L’arrivée au quai est retardée car un pétrolier s’amarre avant nous.

Dès notre sortie nous débarquons Gabrielle qui rejoindra son amie.

La première portion du voyage sera au parc du Gros Cap terrain 44. Un petit cadeau nous attend à l’arrivée au camping.

Un ti cadeau de Eddy et Guylaine

Eddy et Guylaine s’y trouvent depuis une semaine et nous accueillent avec ce petit apéro qui nous fait bien rire. Ils sont installés à quelques dizaines de mètres de nous.

Le site est incroyable, on a le coucher de soleil pour nous! Souper tard et dodo fatigués après cette journée de voyagement.

La première vraie journée aux Iles c’est le jour de la fête de Claude. On voulait originalemment aller souper au restaurant mais on a réévaluer pour laisser HeRVé se reposer et pour nous donner le temps, de prendre le temps. Ce merveilleux temps qui s’arrête ici. C’est un peu comme les Mexicains qui répondent mañana (demain). Comme on fait une vacance de 3 semaines aux Iles, on a amplement le temps de flâner.

Une ballade à vélo ce sera. Nous avons roulé jusqu’au phare du Bourgot. C’est l’endroit que Marc avait choisi l’été dernier pour faire la grande demande à la belle Laurence. On est arrivés un an trop tard, mais on y pense quand même.

La ballade nous mène ensuite à L’Étang-du-Nord devant le restaurant de Johanne Vigneault Gourmande de Nature. Oh c’est dommage il est fermé. Mais comme je prend la photo des heures d’ouvertures, madame Vigneault elle-même nous ouvre et nous fait visiter le resto. Elle a rénové depuis que nous y avions mangé en 2018. En fait, nous avions fait un atelier culinaire sur les algues. Elle possède aussi le resto La Table des Rois. Avec la pandémie elle ne l’a pas ouvert en 2020. Cet été elle a décidé de faire de même, principalement pour rénover ce resto.

Dans cette optique, Gourmande de Nature offrira cet été une table du midi et une table de soir.

On reviendra essayer les deux.

Une ballade au Cap Savage pour tenter de voir la cale sèche (gabarre) qui s’est échouée à l’Étang-du-Nord le 22 novembre 1988.

Matthieu Dupuis du journal de Montreal a décrit l’endroit en mars 2021

https://www.journaldemontreal.com/2021/03/13/lumiere-sur-lepave-mysterieuse

Il y a aussi d’autres épaves aux Iles dont celle du Corfu Island qui est posée sur le sable depuis le 20 décembre 1963.

Retour au VR pour l’apéro et le souper. J’ai concocté une fondue chinoise pour l’anniversaire de Claude.

Le feu de camp ne sera pas possible ce soir, les vents sont trop violents. On comprend qu’en haut de 20km/heure les feux sont interdits.

On réussit à regarder les Canadiens battre les Jets de Winnipeg. Ils les déclassent 4 parties à 0 pour avancer en demie finale de la Coupe Stanley… Serait-ce la bonne année?????

Au lever du 8 juin, le soleil est présent et c’est une autre belle journée qui se prépare.

On part explorer Cap-aux-Meules. On prend la seule piste cyclable (2km) en ville qui est d’ailleurs fermée à plusieurs endroits pour affaissement de la falaise.

Nous allons au port et montons les 186 marches du rocher du Cap-aux-Meules. Continuons notre route et faisons quelques pit stop. On s’est réservé une excursion en Zodiac à l’Ile d’Entrée pour vendredi le 11 juin.

On se ramasse des croissants et des viandes froides et on passe ensuite à l’épicerie.

Retour au VR pour se faire un diner et aller se prélasser sur la plage de l’anse à Pigeon du côté sud du Parc du Gros-Cap d’où on observe l’effritement des falaises.

Une journée magnifique où il a fait près de 28 degrés!&

Un petit peu d’accordéon en prenant l’apéro et ce soir on se fait un petit vin/fromages/pâtés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s