Catégories
Iles-de-la-Madeleine Québec Voyage

Les Iles de la Madeleine #3: On prend le beat des Iles

Le vent et les bourrasques nous ont vraiment surpris. On s’est fait brasser le VR comme pas possible. Ça brassait surtout la nuit. On a réussi à dormir malgré tout.

La journée du 9 juin est celle de la balade avec Guylaine et Eddy.

On va s’acheter des homards au port de L’Étang-du-Nord. En fait c’est Eddy qui négocie avec le pêcheur qui arrive au port en direct. Eddy lui donne le ton et le temps de rentrer ses prises. « Pas de presse, prends ton temps on n’est pas pressés! On va en prendre 4 de 2 livres, des femelles, mais prend ton temps!».

On va voir le pêcheur suivant qui nous en offre aussi. Mais Eddy est coloré dans ses propos, mais fidèle dans ses choix et avise le nouveau pêcheur qu’on s’est déjà engagés avec le précédant. C’est notre première expérience d’achat de homard direct au port, mais on voit qu’Eddy est un habitué.

Eddy en choisit 4 beaux et à l’oeil pour des deux livres. Le pêcheur est un jeune dans la vingtaine et il dit qu’il va aller les peser! Une première pour Eddy. « Ça n’arrive pas d’habitude ». On demande des femelles car les oeufs sont bien bons. On repart avec 2 méga gros et 2 moyens pour un total de 8.6 livres de homard.

Sitôt mis dans la glacière avec les glaçons, on reprend la route.

Direction Fatima pour une petite marche sur la falaise. Il y a des secteurs plus dangereux que d’autres et ils sont identifiés. Ce sont des paysages incroyables. On voit des Guillermots, ces canards identifiés grâce à ma communication avec Alec via messenger (vive internet).

Je renseigne Guylaine sur le persil de mer des Iles. On en avait vu beaucoup en 2018. C’est une plante qu’on trouve partout dans les Iles et dont le terme scientifique est la Livêche d’Écosse. On en ramasse pour en mettre dans nos repas. On déguste aussi. Ça ressemble au persil, ça goûte la mer, la tige rappelle même un peu l’anis. L’anus selon Eddy! Hihi

La Livêche d’Écosse (persil de mer)

On fait ensuite un arrêt pour luncher Au P’tit Capitaine. Je m’offre un sandwich au poisson bien à mon goût et Claude un sandwich au smoked meat. Nos amis font de même.

Retour au camping pour un après-midi tranquille où Claude et moi nous échangeons les victoires au Crib.

On prévoyait aller manger le homard au site de camping d’Eddy et Guylaine mais les plans sont révisés quand on évalue les vents. Il sera préférable de faire le souper près d’HeRVé. Installé tout à côté, Hakuna Matata (le magnifique Safari Condo de 18 pieds de nos amis) permet de créer une petite section à l’abri du vent. C’est là que les homards vivants verront leurs derniers instants.

On se délectera de ce festin d’homards accompagné d’une petite salade verte rehaussée de Livêche d’Écosse. Une note sur les homards… les deux gros étaient des mâles finalement!

Le vin blanc aura couler à flot et la soirée avec ces gens agréables juste parfaite.

Un autre superbe coucher de soleil

Une autre nuit mouvementée en vents nous attend. On dirait que tout va se démolir! Ça brasse HeRVé de tous bords, tous côtés.

Aujourd’hui c’est le 10 juin, une journée vraiment bizarre. Il fait soleil et 5 minutes plus tard il pleut à verse. Et on recommence cette danse de soleil-pluie, une seule chose est constante, c’est les vents très forts autour de 50km/heure sinon plus.

On fera le premier déplacement du VR depuis notre arrivée.

Pendant que Claude sécurise l’extérieur je m’occupe du dedans.

On part vers La Grave emmitouflés et prêts pour les conditions du jour.

On passe par le secteur qui s’appelle la Martinique, un longue plage de plusieurs kilomètres qui relie l’Île du centre du secteur de Havre-Aubert.

On se rend jusqu’au port de Havre-Aubert en passant par la Grave. Un commerce sur deux n’est pas encore ouvert et le resto principal n’ouvre que le 24 juin. On y reviendra.

On roule jusqu’à la plage de Sandy Hook.

Claude avance dans un chemin qui semble sans issue…en fait il va directement vers l’eau…Non, on n’ira pas se prendre dans le sable. Ça pourrait nous rappeler Eddy!!

On se promène en VR dans Bassin et on arrête chez Michel, le frère de notre amie Micheline. On y est reçu avec un bon café et des biscuits aux brisures de chocolat maisons, frais faits par sa Marie. Ça embaume dans la maison quand on y entre.

Marie est une fine cuisinière. Pendant près de 20 ans ils ont opéré le gîte touristique le Marie-Michel avec 4 chambres doubles. Ils l’ont fermé il y a maintenant deux ans. On sent bien qu’ils aiment les gens! Ce sont des gens généreux de leurs histoires et curieux de celles de leurs convives.

Micheline tu as manqué ce beau voyage…

Quand j’ai rapporté que Marc, Laurence et leurs amis Camille et Renaud étaient venus ici l’été dernier, ils se souvenaient que c’était eux qui courraient partout. Il a dit qu’ils étaient logés dans la butte à Picotte, derrière l’église.

Pour retourner au camping on fait le tour complet de Bassin.

Et le soleil radieux nous fait du bien de sa présence.

On arrête faire la toilette de HeRVé et il en est bien heureux!

Retour pour souper.

Un beau restant goûteux

Demain on va en zodiak vers l’Ile d’Entrée. Une excursion de 4 heures qui nous permettra de faire le tour de l’Ile en bateau et ensuite de sortir sur cette Ile et gravir le Big Hill.

On devrait ensuite aller vers Havre-aux-Maisons chercher des pizzas aux fruits de mer pour souper avec Guylaine et Eddy.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s