Catégories
Camping avec HeRVé Charlevoix Québec Voyage

Baie-Saint-Paul et Harricana 2022

9 septembre 2022

Le but premier de ce voyage était d’aller encourager Marc à sa course de l’Harricana (UTHC). Demain ce sera enfin ce jour. Entre temps, nous ramassons tranquillement notre campement. Il fait 28 degrés et nous sommes donc en shorts.

Encore le beau temps qui est avec nous. Mis à part du matin pluvieux, on peut vraiment dire qu’on est chanceux encore cette semaine. Ce parc des Hautes-Gorges est magnifique et nous a grandement épatés.

On quitte vers Baie St-Paul. On campera dans la cour d’Alex. Alexandre, le fils de notre ami André Laurin, est médecin de famille, urgentologue, professeur à l’université, ça c’est son activité principale lucrative. Mais Alex est fermier, bucheron, menuisier, conducteur de pelle mécanique, monteur de murs, palefrenier, réparateur en tout genre et tout ce que cela prend pour avoir une ferme avec quelques 11-12 chevaux. Plusieurs chevaux sont en pension et plusieurs leur appartiennent. Nous y serons plus tard.

Nous arrêtons au kiosque de Guillaume Hamel-Dubois, Les jardins Écho Logiques, kiosque qui se trouve sur le bord de la route. Je ne comprend pas trop comment ça fonctionne et c’est le propriétaire lui-même qui me l’explique.

Le kiosque est en mode libre-service.

L’explication sur la pancarte nous indique que nous prenons ce que nous voulons et payons soit en argent comptant soit en virement interac.

Si on paye en argent, on a accès à la caisse de change pour se donner soi-même la monnaie des billets qu’on dépose. Assez original et impressionnant. L’offre de nourriture est variée, des petits fruits, des légumes racines, des laitues, des pains, etc.

Plusieurs employés s’affairent à monter des paniers biologiques pour les clients réguliers.

Nous ramassons un pain au fromage, des mini-concombres, de la laitue mesclun et des rabioles, payons en argent et ramassons notre monnaie dans la petite caisse prévue à cet effet!

Arrivés à la route 138, nous prenons le long chemin pour aller chez Alex, bifurquons vers La Malbaie. Nous voulons aller voir l’emplacement d’où Marc prendra son autobus le lendemain matin. Ça se trouve à Clermont.

Nous passons ensuite à La Malbaie pour faire quelques courses.

Le brouillard est tellement dense qu’on ne voit pas le fleuve même s’il est à moins de 15 pieds de nous.

La température vient de dégringoler à 14!!! Nous avons besoin d’un chandail long soudainement.

Pour aller à Baie Saint-Paul (BSP), nous prenons la route 362 qui passe par St-Irénée. La situation est la même, aucune visibilité du fleuve. Cette route, si belle normalement, ne nous offre pas le paysage escompté. Mais nous sommes subjugués lors de notre arrivée chez Alex. La vallée est impressionnante.

Nous installons notre campement et attendons Marc qui nous rejoindra pour souper.

En arrivant de Montréal, il est allé directement au Mont Grand-Fonds chercher son dossard pour sa course de 65 kilomètres qui aura lieu le lendemain.

Alex nous fait de délicieux burgers sur la braise. Marc arrive au bon moment pour les savourer.

Nous rencontrons Samantha, la blonde d’Alex. Elle est très gentille et tout aussi travaillante qu’Alex. C’est elle qui est la passionnée des chevaux! Et l’an dernier à pareille date Romy avait une portée de chiots. Cette année elle est au repos. Nouk est encore là et Lila est la nouvelle chienne qui a 7 mois. Sam fait des concours avec elle. Elle est très douée. Et les chiens écoutent et sont très gentils

C’est vers minuit que Valérie, Hanzen et Laurence arrivent. Val ne peut s’empêcher de saluer Nouk, et hop au lit les amis.

10 septembre 2022

Marc est sur le piton dès 6:00. Val et moi allons le reconduire à Clermont pour qu’il prenne son autobus vers le début de la course. Le départ de la course du 65 kilomètres est au centre des services du parc des Hautes-Gorges, à l’endroit-même où nous avions séjourné les jours précédents.

La journée est chaude pour une course de trail. Même si la plupart du temps cela se fera à l’ombre la chaleur sera incommodante.

Pendant que Marc courre, nous passons la journée à la ferme à jaser et aider un peu et à attendre la sortie des premiers résultats de course. Laurence, Valérie et Hanzen descendent la côte de la vallée du terrain d’Alex (3 kilomètres de randonnée aller-retour). Ils iront ensuite courir quelques kilomètres avec Alex en début d’après-midi.

Cela prendra 7 heures de course et 48 kilomètres avant d’avoir des nouvelles de Marc.

Les deux points de contrôle précédents n’ayant pas envoyé de données sur sa course.

Nous partons vers Grand-Fonds vers 15:00 pour voir les arrivées de ces valeureux coureurs. L’atmosphère est à la fête. Les encouragements pleuvent de partout, il y a des coureurs qui terminent 125km (ceux-là courent depuis plus de 27 heures), d’autres qui arrivent de 80km (partis à 7:00 le matin), certains ont fait le 65km (départ à 8:30) et d’autres des 42km ou 28km. On va encourager Marc pour son arrivée et c’est vers 18:00 qu’il se pointera le bout du nez.

Il a réalisé sa plus longue distance à vie soit 65 kilomètres avec 1850 mètres de dénivelé positif.

C’est un Marc fier, mais fatigué qui traverse le fil d’arrivée.

Il s’est fait piquer par une guêpe au mollet au 10 ième kilomètre et une méga ampoule au talon a éclaté au 37 ème kilomètre. Il dit avoir pensé à nous tout au long du parcours et que nous étions sa source de motivation, mais il faut être fort mentalement pour y arriver. Bravo Marc.

Nous retournons à la ferme pour le souper-spaghetti autour du feu à jaser avec Sacha, Gabrielle (les amis et confrères de travail, campés à nos côtés avec leurs enfants Mia et Nathan), et Samantha et Alex.

Personne ne se plaint d’aller au lit et surtout Marc en est bien heureux.

11 septembre 2022

Les kids partent vers 9:00. Marc et Laurence retournent à leurs activités à Montréal tandis que Valérie et Hanzen iront entraîner leur équipe de l’UQAM qui joue contre Concordia cet après-midi.

Claude en profite pour aider Alex. Ils replacent des poteaux de clôture ensemble. La clôture blanche a moins d’un an et elle est magnifique. Les chevaux l’avaient abîmée à quelques endroits depuis l’an dernier. Le projet de ce week-end est de réparer et électrifier les clôtures afin que les chevaux en restent loin.

Claude aide à redresser les poteaux et visse des bidules de plastiques qui tendront les fils de fer afin d’électrifie la clôture. Il utilise le compacteur de sol pour solidifier les poteaux de clôture. Ici à la ferme ya toujours quelque chose à faire.

Et il y a aussi toujours beaucoup de monde qui passent aider ou simplement saluer.

Il y a Belinda, l’amie de la famille, venue peinturer la clôture hier et elle est revenue aujourd’hui. Samedi, Samuel le frère de Samantha, a solidifier le mur de pierres entre les deux bâtisses, il y a Sacha, le campeur, infirmier avec Alex et Sam à l’hosto de BSP, qui aide beaucoup aussi. En fin de peloton, l’infatigable Alex qui est toujours en mouvement.

Claude a eu beaucoup de plaisir à donner du temps et de son énergie à aider Alex et Sam.

Un petit souper-jasette autour du feu avec nos voisins de camping ainsi qu’Alex et Samantha. Une paire d’ados a passé le week-end à la ferme. Deux jeunes filles qui passent beaucoup de temps ici.

Elles sont arrivées vendredi soir avec le bus scolaire.

Elles mangent, dorment, et passent du temps ici avec Sam et Alex. Sam est extraordinaire avec elles et les filles l’aident pour les tâches.

Élizabeth et Mélodie ont littéralement passé le week-end ensemble, scotchées l’une à l’autre. Elles entrent à la maison se reposent, ensuite elles sortent et vont aider aux chevaux, les brossent, les nourrissent, etc. Elles dorment aussi dans le sous-sol de la maison.

Elles ont droit à quelques récompenses, dont utiliser les mini-motos, et monter à cheval, mais ça seulement le dimanche.

Le feu de camp est la norme en soirée.

L’électricité de la clôture a été mise en marche à la noirceur. Et ça fonctionne, quelle belle paye pour ce week-end de peinture, installation, réparation etc!!!!

12 septembre 2022

Retour à notre réalité.

Bonne fête ma tante Lucy xxx.

Alex part aider le voisin électricien Michel. Il y va en pelle-mécanique. Nous partons vers Trois-Rivières où nous verrons l’opéra musical Notre-Dame de Paris avec Bruno Pelletier, à l’Amphitéâtre Cogeco.

Petit arrêt derrière le sanctuaire Notre-Dame du Cap (de la Madeleine) autour de Trois-Rivières. Nous récupérons le véhicule que Marc avait gentiment stationné dans les environs de l’université quand il a récupéré le sien laissé là vendredi soir par Laurence qui avait fait la route avec Valérie et Hanzen.

Devant notre campement à Trois-Rivières

Le retour à la maison se fera le lendemain.

Ce fut un beau voyage. Nous avons rencontré des gens que nous aimons et apprécions tout au long de ces 12 jours.

Merci Bruno, Linda, Alex, Samantha, Marc, Laurence, Valérie et Hanzen de vous être joints à nous pour faire de cette vacance un succès.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s